visite du musée Airborn en normandie

Le Musée Airborne

C’est un monument dédié particulièrement aux parachutistes américains des 82e et 101e divisions aéroportées et qui ont eu des missions dans la région lors du fameux débarquement de Normandie en 1944 pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Il est même sis face au clocher sur lequel le parachutiste John Steele est resté suspendu.

Musée Airborne et l’Histoire !

Ce musée est bâti à l’endroit même où se trouvait la demeure dévastée pas l’incendie dans la nuit du 5 juin 1944, à quelques kilomètres des fameuses plages où a lieu le Débarquement de Normandie. Avant tout, il s’agit d’un lieu où les visiteurs peuvent vivre et saisir les évènements du Jour J depuis la préparation en Angleterre jusqu’à la conquête de la liberté. L’édifice est construit dont le but d’honorer la mémoire des libérateurs. On y a même conçu un bâtiment en forme de parachute en hommage aux parachutistes sauveteurs de la région. On y trouve notamment des avions sans moteurs, des véhicules divers et de tout autre équipement militaire, extraits ou représentations de tout ce qui a pu servir pendant la guerre. Au total, le musée renferme plus de 10 000 objets et pièces relatant l’histoire.

Parmi les éléments les plus marquants de ce musée, il y a l’avion C-47.

Le musée actuellement

Le musée est un endroit qui évolue dans le temps. Mis à part les structures qui existent depuis la création du site, on y construit aussi de temps en temps de nouveaux bâtiments. Le quatrième qui se trouve à côté de l’Opération Neptune s’appelle le centre de conférences franco-américain Ronald Reagan. Il est constitué d’une grande pièce dédiée au cinéma pouvant accueillir plusieurs personnes à la fois (environ 120 places). Mais elle est aussi utilisée pour des évènements éphémères comme les expositions, les séminaires ou encore les conférences depuis son ouverture officielle en mai 2016.

Le site fait partie des lieux incontournables de sa ville et sa région. Il figure parmi les endroits qui reçoivent les plus grands nombres de visiteurs locaux et de touristes étrangers surtout ceux et celles qui sont intéressés par l’Histoire dans l’hexagone.