cathédrale sainte Cécile vacances herault

Cathédrale Sainte-Cécile

La cathédrale d’Albi aussi appelée cathédrale Sainte-Cécile d’Albi est une église catholique romaine sise en Albi. Elle est non seulement le plus important bâtiment appartenant à la religion catholique dans cette ville, mais aussi un des plus célèbres sites touristiques de la région. C’est également le siège de l’Église Catholique romaine de l’archevêque d’Albi.

Historique de la cathédrale

Le début de la construction de cette cathédrale fut en 1282. Mais les travaux ont duré 200 ans. Elle a alors été complètement achevée en 1480.

Selon les histoires à son propos, l’actuelle cathédrale n’est pas le premier bâtie édifiée sur cet endroit. Le premier bâtiment date de 666. Après un incendie qui l’a dévasté, un deuxième fut construit en 920. Celui-ci porta le nom de Saint-Cecilia, la protectrice des musiciens. Au 13e siècle, une cathédrale en pierre a pris la place à ce second monument.

La cathédrale telle qu’on puisse l’apercevoir aujourd’hui est alors le 4e bâtiment édifié sur le lieu. Comme il l’a fallu plusieurs années pour être enfin debout, plusieurs personnes ont alors contribué à sa construction. Pendant certains moments, les travaux ont été stoppés malgré les guerres et les conflits qui ont ravagé la zone. Ils ont ensuite été repris pour enfin donner naissance à ce site historique et culturel important.

Une cathédrale de style gothique pas comme les autres

Alors qu’en général, les constructions de style gothique présentes dans le nord de l’hexagone sont faites de pierre et de mur de verre, la cathédrale d’Albi a été faite d’une autre manière plus modeste, mais aussi plus authentique. Mais on dit d’elle d’être toujours un monument gothique bien qu’elle soit entièrement réalisée en briques solides. Elle est également dépourvue des vitraux caractéristiques du style gothique. Au lieu de cela, elle a de simples fenêtres à lancette.

Elle a des contreforts solides et arrondis, inspirés par des fortifications qui sont édifiées dans les environs du palais épiscopal vers l’année1200.