jardin saint adrien vacances occitanie

Le Jardin de Saint Adrien

Lors d’une visite dans le département de l’Hérault, on peut faire un saut dans le jardin de Saint-Adrien qui se trouve non loin de la sortie de la N62 de l’autoroute A75 qui mène à Servian. Il s’agit d’un site touristique aménagé dans une ancienne carrière de pierres.  Il fait même partie des endroits à ne pas manquer dans ce territoire.

Un peu d’histoire

Jusqu’à la moitié du XIXe siècle, une carrière de tuf basaltique provenant des volcans d’Agde et de Saint-Thibérya été installée sur l’emplacement actuel du jardin de Saint Adrien. Celle-ci a été aménagée depuis le Moyen Âge. Abandonné, l’endroit s’est transformé en une décharge de gravats.

Fils d’un viticulteur, le fondateur et réalisateur de ce jardin jouait dans ces carrières quand il était encore enfant. Une fois arrivé à l’âge adulte, il a acheté le terrain et y réalise un projet de réhabilitation. Aidé par son épouse et ses proches, il a fait lui-même plusieurs travaux de réaménagement comme le débroussaillage des ronces et des genêts, le vidage des gravats et des carcasses de voitures, etc.

Il a ensuite fait venir une équipe de professionnels pour réaliser son projet. À la fin des travaux, les ouvriers ont réussi à redonner vie à un domaine de 4 hectares.

Le parc actuel

Désormais, l’endroit abrite plusieurs espèces animales et végétales. On y trouve des bassins aménagés dans les découpes. Des plantes aquatiques à savoir les nymphéas, les scirpes ou encore les myriophylles ont été mises dans ces lieux. On y a ensuite introduit des poissons comme les carpes koï, les black bass ou encore les carpes amour.

Sur les bordures, on peut admirer des statues. La plus admirée est celle d’une jeune fille allongée représentant Philia, la déesse grecque de l’amitié sur le bord d’un bassin. Sa chevelure est faite de végétal.