L

Ile d’Yeu

Elle dispose de deux ports, dont le Port de la Meule et le Port-Joinville qui assurent l’entrée dans le territoire. Ils sont situés dans une partie rocheuse sur la côte sud de l’île. Ce sont également des lieux de pêches célèbres en particulier pour la production de homard et de thon. Cette île de la région Pays de la Loire est accessible en ferry de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou de Fromentine. Elle dispose aussi d’un aérodrome.

Comment découvrir les joyaux de l’île ?

Une fois qu’on touche le sol de l’Ile d’Yeu, on a plusieurs alternatives. On peut sillonner l’île en bus, ou à pied si on a le temps et si on aime les randonnées pédestres. On peut aussi se trouver des voitures en location ou bien des vélos sur place.

Comme l’île ne fait que 10 km de long et 4 kilomètres de large, on peut faire la visite en une journée.

Des pistes cyclables bien tracées sont déjà aménagées sur place. Elles permettent d’accéder à des endroits isolés et des sites divers. Au total, il faut environ 6 heures pour les parcourir.

Les sites à découvrir sur l’île d’Yeu

Les 23 km2 de terres qui constituent l’île disposent de plusieurs endroits à visiter lors d’un passage. On y trouve des vestiges préhistoriques précieusement conservés : pierres à cupules, menhirs ou encore dolmens. On peut aussi faire un petit saut dans le vieux château moyenâgeux de l’île.

Des phares, des petits ports et des balises liés à l’histoire maritime de cet endroit sont également à voir.

En outre, on peut passer dans le Musée de la Pêche. Cet endroit raconte et reflète la liaison de ce territoire avec la mer.

Des paysages composés de plage, de dune, de côtes rocheuses et de falaises sont visibles depuis la mer si on y effectue une croisière.