le zoo de la flèche en france

Le Zoo de La Flèche

Qu’on soit en famille, avec des amis, en amoureux ou en solo, pourquoi ne pas visiter le Zoo de la Flèche pendant que l’on visite le département de Sarthe ? C’est un endroit magnifique, qui abrite plusieurs espèces animales. Jacques Bouillault, un naturaliste français l’a fondé en 1946. Depuis cette époque, on y compte environ 1 500 animaux issus de 150 espèces différentes. Depuis 2003, il est géré par son propriétaire Stéphane Da Cunha.

Les animaux qui s’y trouvent

Les animaux qui habitent le Zoo de La Flèche ne sont pas uniquement des espèces qui viennent de la France ou du continent européen. On y trouve un peu de tout et ces animaux viennent de partout dans le monde. Ils sont généralement départagés selon leurs espèces : les reptiles (les caïmans, les lézards, les serpents, etc.), les mammifères (les cerfs, les espèces bovines, etc.), les félins (les tigres, les lions d’Afrique, etc.), les oiseaux (les flamants roses, les gypses, etc.), les rongeurs (les écureuils, les rats blancs, etc.) et bien d’autres animaux particuliers comme les lémuriens de Madagascar, les makis, les tortues, les hippopotames, les loutres asiatiques, les manchots de Humboldt, les loups arctiques, les otaries de Californie, les gibbons, etc.

Les autres offres du parc

Mais c’est endroit n’est pas uniquement un parc zoologique, il est également un lieu pour les spectacles. En effet, on peut aussi y assister à des spectacles quotidiens comme la Marine world, les spectacles des oiseaux, les diverses démonstrations d’adresse et d’intelligence d’animaux de tout genre, les seigneurs du ciel et bien d’autres encore.

En outre, depuis avril 2013, le propriétaire a fait installer quatre différentes loges au sein même du parc. Ils reflètent des pays différents comme l’Indonésie ou encore le Grand Nord canadien. Les visiteurs peuvent alors les réserver pour la nuit afin de mieux observer les animaux à travers les baies vitrées.

Depuis 2016, le nombre de loges a été doublé. Certains sont installés sur les enclos de plusieurs animaux comme les ours polaires, les tiges blanches, les loups arctiques ou les grizzlys qui se trouvent dans le secteur du NosyKoumba.