GR 34

découvrez le GR34 en vacances en France

On appelle aussi cet itinéraire le « sentier des Douaniers ». Il relie le Mont-Saint-Michel au barrage d’Arzal dans le Morbihan. Il permet de parcourir les côtes bretonnes sur environ 2 000 km. Outre les imprenables vues sur la mer que ce parcours offre, il permet aussi d’apprécier de près ou de loin divers sites touristiques. C’est également un sentier chargé d’histoire qui a vu le jour en 1791.

Une succession de panoramas

Côtes sauvages, falaises, marais, dunes, criques, plages au sable fin, espèces animales et végétales de tout genre, on peut tout voir sur la GR 34. À chaque virage, on n’a qu’à apprécier le nouveau panorama qu’il offre. Sillonner la GR 34 est l’une des meilleures façons de saisir l’esprit de la Bretagne, en flairant le souffle ingambe du grand large.

On peut débuter le chemin sur la baie du fameux Mont-Saint-Michel, traverser les côtes d’Émeraude, passer par le phare de l’île Vierge puis la presqu’île de Crozon. On peut se promener sur le goulet de Brest et circuler à côté de l’entrée en Cornouaille. De là, on traverse ensuite le pont d’Iroise et la pointe du Raz ou de Dinan. On finit le trajet dans le Finistère Sud et le Golfe du Morbihan.

Que prévoir pendant la GR 34 ?

On ne peut pas poursuivre la GR 34 que si l’on est bien préparé au préalable. Le long du chemin, on peut séjourner dans des gites ou des maisons d’hôtes qui longent les côtes ou qui se trouvent dans les villages sur le passage. On y trouve des coins pour se reposer et se restaurer.

Certains randonneurs choisissent de passer les nuits sous la belle étoile. C’est aussi une meilleure façon d’apprécier le parcours et d’être encore plus proche de la nature. Mais cela n’est possible que si le temps est beau. Puis il faut être bien équipé pour affronter les brises marines.